Les passages de grades: une étape importante dans la progression du KaratéKa

Après 3 mois, 4 mois, 6 mois, parfois 1 an de pratique, c’est le temps de passer aux choses sérieuses: les passages de grades !

Parfois très stressant pour certains, très exigeant mentalement et physiquement pour d’autres, les passages de grade font inévitablement partie de ce qui nous permet de se dépasser, semaine après semaine, mois après mois, année après année. Les passages de grade sont la fin d’une étape, le début d’une autre. Les passages de grades, qu’on le veuille ou non, sont des étapes importantes qui nous permettent d’augmenter notre confiance en nous, d’améliorer notre estime personnelle et d’être fier de nous. Par contre, le KaratéKa devra y travailler fort, très fort, car le succès n’arrivera pas si les efforts n’y sont pas. L’attitude du Karatéka face à sa progression personnelle sera très importante, tout comme l’attitude de l’humain face à sa vie personnelle est aussi très importante. C’est pourquoi, tout au long de son parcours, le Karatéka devra travailler avec ses deux principaux alliés: persévérance et détermination.

Pour bien réussir un passage de grade:

1- Entraînes-toi avec assiduité! Les présences à tes entraînements sont ce qu’il y a de plus important. La répétition, la pratique et les judicieux conseils de ton sensei sont ce qu’il te faut pour réussir ton passage de grade. Si ton assiduité fait défaut, le découragement pourrait s’emparer de toi parce que tu trouveras que tout va trop vite.

2- Donnes-toi à fond à chaque entrainement:  C’est la meilleure façon de progresser! Sois là à 100%, vis le moment présent, tu seras fier de toi à chaque entrainement!

3- N’hésites pas à demander conseil à ton Sensei: Ton sensei est là pour toi! Ton sensei ne refusera jamais d’aider ceux qui veulent apprendre. Cependant, écoute attentivement ses conseils, ton sensei est quelqu’un de qualifié et c’est lui qui te mènera très loin dans le karaté. Il sait ce que tu dois travailler et améliorer. C’est pourquoi le respect à son égard est très important.

4- Travailles avec des partenaires différents: Le fait de travailler avec différents partenaires est bien plus bénéfique que de n’être qu’avec toujours la même personne: chaque pratiquant est différent par sa morphologie, sa compréhension des choses, par ses habiletés, par son grade, etc. Tu apprendras de chacun d’eux et tu permettras à ceux-ci d’apprendre de toi en retour. Le karaté est un échange, un partage, plus tu verras de gens différents, mieux il en sera pour toi!

5- Le jour de l’examen et le jour avant: La veille de l’examen, mise sur une bonne nuit de sommeil. Le jour même, une bonne alimentation et une bonne hydratation te fourniront les apports nécessaires pour la réalisation de ton examen. Arrive en avance à ton examen afin de te causer moins de stress. Revois ton bagage technique dans ta tête, dans le dojo avant l’examen, refais tes Katas, revois le travail 2×2 avec un partenaire et relaxe. Fais un bon réchauffement, concentre toi et tu seras prêt!

6- Soyez concentrés: La concentration est très importante lors d’un passage de grade: ne te laisse pas distraire par ceux qui parlent trop, qui rit, qui crient, qui courent partout. Demeures dans ta bulle. Sois calme. Tu seras d’autant plus fier à la fin de ton examen, tu auras vraiment l’impression d’avoir tout donné!

7- Démontrez ce que vous connaissez: Au moment venu de ton passage de grade, il est important de ne faire que ce que tu connais. Il ne faut pas essayer d’impressionner personne. Ce n’est pas un concours où le meilleur sera « récompensé ». C’est plutôt un moment où tu dois démontrer à ton sensei que tu es rendu au grade pour lequel tu passes devant lui. Par exemple, si tu es ceinture Jaune et que tu fais un passage de grade pour la ceinture Orange, démontre que tu es déjà ceinture Orange et ton Sensei l’appréciera grandement.

8- L’humilité: Au Karaté, que ce soit dans les cours ou dans les passages de grade, il est important de rester humble. Comme il est si bien dit dans le code moral du karaté: garder l’esprit débutant. Fais attention à ton Égo, cette estime de soi que l’on qualifie d’excessive. Tôt ou tard elle te nuira, et bloquera ton esprit des enseignements de ton sensei et aussi lors de tes examens de ceintures. Pendant les cours, pendant les passages de grades, l’égo doit être mise de côté: le Karaté n’est pas un concours d’excellence, de personnalité, de vedettariat. Le karaté est quelque chose que l’on pratique pour soi, afin de devenir une meilleure personne dans toutes les sphères de notre vie. Le passage de grade est le meilleur moment pour démontrer à ton sensei que tu deviens une meilleure personne, en toute humilité.

9- Pendant l’examen, n’abandonnez jamais: Il pourrait arriver que tu te trompes, que tu fasses un faux mouvement. En demeurant calme, et en continuant ton travail, tu démontreras aux examinateurs que tu es en contrôle de toi et que tu restes bien concentré. Comme l’affirme ce dicton: l’erreur est humaine. Cependant si tu travailles avec persévérance et détermination en restant calme et bien concentré, ton sensei sera bien fier de toi et remarquera les efforts que tu y mets.

10- J’ai échoué mon passage de grade!  Si jamais c’était le cas, n’abandonne pas! Dans la vie, nous avons aussi des échecs. Ceci nous permet de grandir et de nous dépasser. Retrousses-toi les manches et continues à travailler. Le travail porte fruit. En fait, la facilité ne nous apporte pas le bonheur. Comme le disait un grand sage: Vous n’obtiendrez jamais satisfaction dans la facilité! Alors si tout est facile, permettez-vous de vous poser des questions 🙂

Ce texte pourrait sûrement être amélioré. Cependant, il ne se veut qu’une référence, qu’un message d’encouragement, ou une aide pour ceux qui en ont besoin. Nous n’avons aucunement la prétention de tout connaitre, mais essayons jour après jour de faire de notre mieux et de devenir de meilleures personnes. Si ce texte ne peut aider qu’une personne, nous aurons atteint notre objectif.

En terminant, nous félicitons tous ceux qui ont réalisé un passage de grade les 21 et 22 mai dernier. La persévérance peut vous mener loin, très loin!