12 octobre 2019: Soirée mémorable pour le Shitoryu au Québec

Le 12 octobre dernier à Gatineau, l’association Shitoryu Karaté Québec et  Canada, avec leurs dojos affiliés, ont célébré le 10e anniversaire de Shitoryu Karate Canada ainsi que le 40e anniversaire du dojo Larouche-Karaté, avec à sa tête, Shihan Claude Larouche.

La journée a débuté avec un séminaire de 4 heures, destiné aux membres de tous les niveaux. Kyoshi Tanzadeh, Directeur Technique Canadien était présent pour ce séminaire pour y enseigner aux ceintures noires. Pendant ce temps là, Shihan Larouche, Directeur Technique Provincial, s’occupaient des ceintures brunes. Les enseignements aux autres groupes de ceintures étaient assurés par les directeurs techniques des dojos SKQ. Une journée forte en apprentissage et satisfaction.

En soirée, un banquet avec discours d’invités et remise de prix, nous ont diverti. Ce moment fut marquée par la présence de plusieurs grands noms du Karaté, ayant côtoyé de près ou de loin, Shihan Larouche.  Entre autre, M. Yves Lavigne, ami de longue date et arbitre au UFC, était présent et nous a livré un touchant témoignage quand à l’amitié qui les uni. M. Lavigne pratique le Shitoryu depuis de nombreuses années et il fait partie des privilégiés qui ont pu s’entraîner avec le grand maître Kenei Mabuni, fils du fondateur du Shitoryu. L’impressionnant Jean-Yves Thériault, champion de Kick Boxing, était aussi sur place.

C’est aussi pendant cet événement que nos élèves ayant réalisé un examen de ceinture noire devant l’oeil attentif de Kyoshi Tanzadeh en mai dernier, ont reçu leurs diplômes: Notre Sempai, Raynald Desaulniers a reçu son dipôme de 4e dan, Mario Rousseau et Stéphane Lefebvre ont tant qu’à eux reçu leurs diplômes de 3e dan, et Véronique Audet celui de 2e dan.

Des certificats de reconnaissances ont été remis à tous ceux qui se sont démarqués pour leur travail remarquable au sein de l’association. Pour notre dojo, Sensei Guy Mony et Nathalie Giguère ont été les récipiendaires de cet honneur.

Une autre journée qui marquera l’histoire du Shitoryu au Québec !

Vivement SKC !